Recent Posts
Join My Mailing List

Full Remote : un Art de Vivre !


PCD en mode Full Remote

Quel plaisir que de travailler ! J’écris cet article depuis les Maldives en Full Remote. Ce nouveau concept à la mode est avant tout un art de vivre. Alors que certaines organisations découvrent le télétravail, notre petite structure, agile de par sa taille et son fonctionnement a mis en place le « Total Remote » ou « Full Remote » pour les intimes.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le Total Remote, traduit littéralement le « contrôle total » permet à chacun de travailler quand il veut d’où il veut. Notre logique est l’atteinte des objectifs, peu importe que vous atteigniez vos objectifs entre 13h30 et 17h30 depuis la laponie ou entre 21h30 et 23h30 depuis Hawai, l’important se trouve dans le résultat. Vous avez le contrôle de votre vie pro et perso. Besoin de surfer en Australie avant la conf call de 16h c’est possible. Envie de vous reposer au soleil entre deux séances de plongées et une formation à animer en France depuis le Mexique c’est possible. Envie de finir votre rapport d’audit après votre séance de ski de 16h, pas de problème tant qu’il arrive chez le client à l’heure.

Chez PCD nous avons fait le choix d’offrir à chacun la possibilité de s’organiser comme il l’entend en responsabilisant chaque collaborateur.


Beaucoup d’anciens collègues me demandent comment on gère le Total Remote ?


Plusieurs aspects les interrogent comme le décalage horaire pour avoir tout le monde en même temps dans les points d’équipes ou encore comment contrôle-t-on le travail de nos collaborateurs ?

Nous avons opté pour une charte RSE simple assise sur des principes assertivifs. Chacun a le droit de travailler d’où il veut quand il veut, tant qu’il ne contrevient pas aux droits de notre société à savoir atteindre ses objectifs (équilibre social et économique). Pour cela rien de plus simple, si la conf call est à 16h en France il faut y être ! A chaque collaborateur responsable de faire en sorte d’être connecté (de nuit s’il n’a pas le choix) ou de trouver un fuseau horaire business compatible s’il ne parvient pas à se lever 😉

Pour le contrôle de l’activité, nous n’avons jamais mesuré la productivité de nos collaborateurs au temps passé assis sur leurs chaises au bureau. En fixant des objectifs SMART – Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels, en équipant nos activités d’outils de travail collaboratifs à distance, en définissant les créneaux réguliers de connexions simultanés pour permettre des échanges spontanés nous ne rencontrons aucune difficulté.

Par ailleurs, chacun se rémunère sur le chiffre d’affaire qu’il génère. Certains y voient de l’Ubérisation du travail, nous nous défendons la responsabilisation de chacun et une productivité accrue par le bien être procuré par l’équilibre travail/loisir.


Alors, ready for the full remote ?